Souvent les techniques souvent appelées « médecines douces ou alternatives », classées hors cadre, sont perçues de manière sceptique par le grand public et le milieu médical.

Il n’en demeure pas moins que ces méthodes sont de plus en plus utilisées en milieu hospitalier, en accompagnement aux personnes souffrant de maladies chroniques ainsi qu’en accompagnement de suivit psychologique, en cabinets dentaires....

Ceci est plus courant aujourd’hui grâce à la médecine traditionnelle et aux associations de malades qui les proposent et observent les bénéfices procurés aux patients et au milieu médical.

Nous voyons aujourd’hui de l’acupuncture, des magnétiseurs, des sophrologues et réflexologues, des art-thérapeutes pratiquer dans des structures afin de soulager, de calmer nerveusement et apporter bien-être, confort et réconfort dans ces lieux de souffrance.

Dans cet accompagnement global de la personne, la guérison devient alors de plus en plus envisageable.

A méditer